• 9
  • 0

De nos jours, il est de plus en plus constaté que plusieurs personnes se donnent à la chirurgie afin d’avoir un corps de rêve. Hommes et femmes s’intéressent à cette pratique et ainsi se dirigent de plus en plus chez les spécialistes pour avoir satisfaction. C’est dans cette optique d’avoir un corps de rêve que le lifting des fesses est réalisé.

Qu’Est-ce que c’est que le lifting fessier ?

Le lifting fessier qui veut dire en français la montée des fesses est une stimulation effectuée au niveau des fesses afin de pouvoir remonter les fesses tombantes et au choix augmenter le volume ou améliorer le contour de cette dernière. Cette stimulation peut-être chirurgicale ou non et est très souvent moins douloureuse ou si les minimes douleurs se font sentir les antalgiques sont les bienvenues pour soulager.

À qui s’adresse le lifting des fesses ?

Le lifting fessier est souvent sollicité par les personnes qui pensent avoir un volume de fesse assez énorme et qui souhaitent réduire ou qui souhaitent améliorer la forme et le contour de cette dernière. Ainsi donc elles se rendent chez un spécialiste pour avoir satisfaction.

À quel âge peut-on envisager une chirurgie des fesses ?

D’après les spécialistes, il est recommandé d’avoir au moins l’âge de 18 ans avant de songer à la réalisation d’une chirurgie des fesses. Après 60 ans, le lifting fessier n’est plus recommandé et il est également important de tenir compte de l’élasticité de la peau.

Peut-on obtenir les fesses que l’on souhaite ?

Dans la majeure partie des cas, les intéressés sont souvent satisfaits après leurs séances ou chirurgie si ceci est réalisé dans de meilleures conditions et dans les consignes respectées après l’opération.

Comment redonner du volume à des fesses trop plates ?

Il existe deux méthodes essentielles souvent utilisées pour redonner du volume aux fesses. Nous avons :

  • Les implants fessiers

Cette technique consiste à poser des prothèses de fesse. Elle se réalise sur une durée d’une heure après au moins deux jours d’hospitalisation. Les Intéressés sont mis sous anesthésie générale lors de la chirurgie. Les prothèses ainsi implantées se présentent sous plusieurs formes (ronds ovales biconvexes, etc.) et les tailles sont comprises entre 250 et 350 centimètres cubes.

  • Injections d’acide hyaluronique ou injections de graisse  

Souvent adoptée par les patients qui ne souhaitent pas être anesthésiés. Cette technique consiste à injecter une certaine quantité d’acide hyaluronique au niveau de chaque fesse. Le temps d’une injection est compris entre 30 minutes à 1 heure 30 minutes.

Y a-t-il des contre-indications à la pose d’implants fessiers ?

Comme pour tout autre traitement, il existe des contre-indications pour la pose des implants fessiers. Il est nécessaire de bien se renseigner auprès du chirurgien et également de prendre l’avis du médecin traitant. De manière générale, les implants fessiers ne sont pas recommandés pour toute personne :

  • Souffrant de maladie cardiaque (Infarctus du myocarde ; accident vasculaire cérébral (AVC); artériosclérose ; angine de poitrine – Angor ; insuffisance cardiaque ; arythmie cardiaque ; hypertension artérielle ; etc.)
    • Souffrant d’infection générale
    • Sous traitement d’un ou de plusieurs médicaments anticoagulant.

La pose d’implants laisse-t-elle des cicatrices ?

Oui, la pose d’implants laisse des cicatrices, mais presque invisibles. Le spécialiste lors de la chirurgie fait une incision de moins de 7 centimètres entre les plis des fesses. Ce qui fait que la cicatrice n’est pas visible.

La pose d’implants fessiers, est-elle douloureuse ?

De manière générale, on ressent juste une minime douleur après l’opération, rien de grave, il prescrit alors quelques anti-douleurs pour soulager.

Peut-il y avoir des complications à la pose de prothèse de fesses ?

Il est possible d’avoir quelques complications après la pose de prothèse.

  • Une thrombose veineuse qui peut être évitée grâce à une injection d’anticoagulant et ceci sur une période de quinze jours.
    • Un hématome qui est évité grâce à la prise régulière des antalgiques suivant le traitement du spécialiste
      • Les troubles de cicatrices vu l’emplacement de cette dernière, il est recommandé d’éviter au maximum les déplacements les quatorze premiers jours qui suivent l’opération et également d’opter pour la position couchée sur le ventre.
        • Les infections qui doivent être évités grâce à la prise des antibiotique

Comment se déroule l’intervention ?

  • La pose de prothèse de fesse

Pratiquée sous anesthésie générale, la pose de l’implant fessier fait appel à deux cicatrices qui doivent être réalisées chacune sur une fesse. Insérer délicatement dans le muscle grand fessier les prothèses de fesse sont bien placés. À la fin de l’opération, le chirurgien présent doit impérativement poser le lipopanty de contention afin d’éviter le risque de complication et également soutenir les implants posés. Les cicatrices sont presque invisibles.

  • Injection d’acide hyaluronique de type macrolane

Réalisé sous anesthésie locale en ambulatoire, l’acide est injecté grâce à une aiguille dans la partie concernée. L’intervention dure au maximum 1 h 30. La quantité du produit injecté dépend du résultat attendu par le patient.

Quel est l’avantage de l’augmentation du volume des fesses par injection d’acide hyaluronique de type macrolane ?

Le macrolane est un acide qui est très volumateur et qui est souvent utilisé pour augmenter le volume des fesses. Il est fortement déconseillé d’en injecter une très grande quantité. L’utilisation de cet acide est souvent sollicitée par certaines personnes qui souhaitent augmenter le volume de leurs fesses sans avoir recours à la chirurgie. Présentés sous forme de gel, les composants de ce dernier sont des produits naturels, souvent compatibles avec les molécules qui se retrouvent dans le corps. L’avantage de l’injection de cet acide est qu’il peut être fait dans n’importe quelle partie du fesse et contrairement aux implants fessiers ne nécessite aucune période de convalescence et aucune intervention chirurgicale.

Il est capital de rappeler que toutes interventions ayant pour objectif l’augmentation des fesses ou l’amélioration de la forme de cette dernière doit en tout premier lieu prendre l’avis d’un médecin et d’un chirurgien afin d’éviter toutes complications et réellement savoir à quoi s’en tenir. En second lieu il faut prendre tous les renseignements nécessaires  sur la méthode choisie (Les implants fessiers ou l’injection d’acide hyaluronique ).Enfin, suivre les consignes  données par le chirurgien après interventions.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *